Cliquer ICI pour Faire un temoignage



Recrutement en qualitť díenseignant de philosophie ŗ líuniversitť de Cocody-Abidjan

Je suis ASSEU Georges. Le 02 Octobre 2010, je présentai ma soutenance de Thèse de Doctorat unique en philosophie devant le jury à l‘université de Cocody-Abidjan.

Je fus à l’issue de cette soutenance, jugé digne du grade de docteur, spécialité -philosophie. Qu’il me soit permis de rendre grâce au Seigneur Jésus pour ses bienfaits ; car combien fut long le chemin ! Combien furent grandes la souffrance et les humiliations subies !

Dès l’obtention de ce diplôme, je me décidai à constituer mes dossiers en vue d’un poste en qualité d’enseignant à l’Université. C’est ce que je fis en Février 2011. La commission nationale de recrutement des enseignants du supérieur, était à partir de ce moment, appelée à se réunir pour statuer sur le cas de chaque postulant. Mais cela n’a pu être possible du fait de la violence inouïe dans laquelle entra la Côte d’Ivoire. Une nette préoccupation m’habita désormais. Elle se résuma en ces termes : quand l’on vit un malaise et qu’à cela se rattache un autre plus grand, la guerre, expression de destruction de la vie humaine, l’on creuse à n’en point finir l’horizon pour toujours rechercher le rédempteur. Ce vide référentiel qu’est le mal fait à l’autre, continuait manifestement de s’exprimer.

Prier pour notre pays afin de voir le Seigneur le sortir de ce mal, était pour moi un souci cardial. Pour cette raison, j’oubliai ma préoccupation personnelle.

En Mai 2011, avec l’aide de la sœur Félicité MAMBA, je reconnus  l’oratoire Marie Mère de la Charité Chrétienne. Félicité étant elle-même de la même paroisse (Saint Andreas Kaggwa de Yopougon Andokoi) que moi, nous nous activâmes avec quelques paroissiens, à nous donner du temps pour prier pour notre pays. D’autres paroissiens de Saint Andreas Kaggwa toujours sous la férule, de Félicité prirent plaisir à connaître l’Oratoire et à le fréquenter. Nos visites à l’oratoire Marie Mère de la Charité Chrétienne étaient devenues récurrentes. Chacun s’était engoué de l’oratoire en raison  de tout ce qui s’y passait et s’y passe encore. Je m’y suis vraiment retrouvé parce que tout se faisait à l’avenant de la Parole de Dieu et de la foi catholique. L’image de Marie Mère de la Charité Chrétienne sur la souche d’arbre, entourée par les différents personnages puis les messages qui s’y rattachent, étaient pour moi, d’une insigne richesse. Je n’hésitais pas moi aussi, à inviter mes connaissances à fréquenter cet éminent lieu de prière.

Les prières en ce lieu continuaient. Des moments d’écoutes étaient prévus pour ceux qui s’y engageaient.

En Octobre 2011, je me résolus à faire l’écoute (c’est un moment de rencontre avec Marie Mère de la Charité Chrétienne nous invitant à lui présenter nos prières, préoccupations ou soucis en présence de sa Servante Chantal)

A l’issue de cette écoute, un cheminement de deux (2) semaines me fut donné. Je suivis méticuleusement les prescriptions qui s’y rattachaient. Au nombre de celles-ci, Chantal, la Servante de Marie Mère de la Charité Chrétienne, me demanda de l’appeler dès la fin du cheminement après 18H00. Le cheminement prit fin le Dimanche 23 Octobre. J’appelai Chantal le Mardi 26 Octobre autour de 19H. Elle me demanda lors de notre communication de venir à l’Oratoire, déposer les dossiers relatifs à ma demande de recrutement aux pieds de Marie Mère de la Charité Chrétienne non sans avoir participé à la prière du jour du     rendez-vous, c&39;est-à-dire, le Jeudi 27 Octobre (Chapelet de Saint Padré Pio). Après tout cela, Chantal me fit comprendre que la validation du dossier était le fait exclusif de Maman.

Le Samedi 29 Octobre 2011, autour de 21H, je reçus le message d’une connaissance m’annonçant la tenue de la session de recrutement des docteurs pour les 02 et 03 Novembre 2011. Je confiai encore cela à notre Maman du ciel. Le Jeudi 03 Novembre 2011, le professeur qui fut le directeur de ma thèse de doctorat unique, me fit parvenir dans l’après-midi, un message m’annonçant mon recrutement en qualité d’enseignant de philosophie à l’université de Cocody-Abidjan.

Il m’adressa ses félicitations. Je me rendis par la suite à ma paroisse pour rendre grâce à Dieu et à la Mère.

Le lendemain vendredi 04 Novembre, jour du chemin de croix, je m’empressai à effectuer le déplacement à l’Oratoire pour informer Chantal et rendre grâce à Marie Mère de Charité Chrétienne.

Je ne peux manquer de faire remarquer à tous, la foi qui s’est associée à ma demande. Marie Mère de la Charité Chrétienne est notre Avocate, notre Médiatrice, notre Consolatrice. Tout ce que nous demandons par elle avec confiance, nous l’obtiendrons. Je vous invite à fréquenter l’Oratoire Marie Mère de la Charité Chrétienne. Confiance car le découragement et la déception ne doivent jamais nous habiter lorsque nous nous mettons en face de projet divin.

Que Dieu vous bénisse.

Dr. ASSEU Georges
Université de Cocody-Abidjan



 Commentaires

Bougies (Allumez ici )


Plus de Bougies | Cliquez ici

Comment Prier